Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Roland HUREAUX

MrHureaux

Recherche

Articles RÉCents

Liens

7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 11:56

MACRON DEVRAIT S’ELEVER CONTRE LES INGERENCES INDUES DES GAFAS DANS LA POLITIQUE FRANCAISE

 

Il y avait eu Robert Ménard, censuré sur Twitter en janvier. A leur tour, Marion Maréchal et   Jordan Bardella ont vu leur compte Facebook coupé, au motif qu’ils avaient pris la défense de  Génération identitaire .  Et dans une autre sphère , la célèbre Mila, adolescente  attaquée sur Facebook pour ses critiques de l’islam et interdite de parole pour …harcèlement ! Télé Libertés a été suspendu trois semaines parce que l’un de ses invités avait nié l’existence d’une pandémie : opinion évidemment exagérée mais que l’on devait avoir le droit d’exprimer.

Même si on peut penser qu’il y a eu des mouchards sur notre sol, ces décisions ont été prises en Californie, où les Gafas ont leur siège.

Ce n’est que très timidement que la classe politique a relevé ce qu’il y avait  de scandaleux dans cette censure politique imposée à des Français depuis un pays étranger.

Il faut aller plus loin : pourquoi M. Macron lui-même n’a-t-il pas réagi contre cette ingérence inadmissible dans nos affaires intérieures ? La question peut paraître naïve vu l’intimité idéologique du président   français avec les censeurs.

Nous pensons pourtant qu’il aurait été là  dans son rôle de chef de l’Etat.  Quelques mois auparavant, il s’était accroché avec le président Trump en visite à Paris au sujet de la taxation des Gafas, Trump prenant la défense de ces derniers. Les   Gafas étaient pourtant les adversaires les plus implacables de Donald Trump et furent les principaux organisateurs de la machination qui l’a évincé du pouvoir.  Interrogé   sur ce paradoxe, Trump   répondit « ils sont américains, c’est mon rôle de les défendre ». Le président Trump avait le sens du leadership (un mot qui n’a pas d’équivalent exact en français),  du fait que dans sa position de président des Américains, il devait les défendre tous à l’international sans considérer leur position politique interne.

Ne rêvons pas, bien sûr ; Macron ne protestera pas. Leadership, c’est un mot qui doit venir de la planète Mars pour le président français, idéologue narcissique ignorant complètement ses devoirs de président.q

 

Les obligations du leadership

 

Le dernier des chefs de tribu africains connait ses obligations à l’égard des membres de la tribu :  assurer leur protection et leur bonheur, avant toute autre préoccupation. Les défendre tous et défendre chacun. Macron les ignore.

L’idéologue est le contraire d’un leader :  il n’est pas au service d’un peuple. Quand il n’est pas au service de lui-même, il est au service d’une idée : en l’occurrence l’idée européenne, elle-même faux nez du projet mondialiste que Macron et les Gafas partagent. Pour des gens comme eux, le projet idéologique passe avant tout : avant toute préoccupation éthique, avant les valeurs fondamentales de l’Occident : la démocratie, les droits de l’homme, les libertés, la constitution, avant la common decency chère à George Orwell. Que les patrons de Facebook et Twitter,  bafouant le droit international et le droit interne, s’arrogent le droit d’usurper les pouvoirs de la justice française pour juger de ce qui peut être diffusé sur leur réseau et ce qui ne peut pas l’être est inouï.

Si la France avait encore un chef, il ferait de la circulation des idées sur internet un service public pouvant être le cas échéant délégué à une entreprise étrangère, s’engageant à  respecter la loi française qui réserve à la justice nationale la régulation   de la liberté d’expression et qui ne permet aucune discrimination entre les usagers. Mais comme on sait, nous en sommes loin.

Si les peuples ne s’élèvent pas avec la dernière énergie contre ces violations de droits fondamentaux, nous entrerions dans des âges bien sombres :  sous les apparences de l’« empire du bien », la fin de la démocratie , le  nouveau Mordor.

 

Roland HUREAUX

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires