Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Roland HUREAUX

MrHureaux

Recherche

Articles RÉCents

Liens

7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 13:07

MAIS QUELLE MOUCHE L’A PIQUE ?

 

Beaucoup, y compris parmi ses partisans s’étonnent que le président Macron ait engagé  une bataille aussi violente  pour imposer la vaccination  à tous les Français.

D’abord son discours , totalement dépourvu de chaleur, raide, autoritaire, méprisant, jouant de manière surfaite la statue de marbre inébranlable, où certains voient une pointe de sadisme,  et contenant en tous cas beaucoup d’assertions contestables. Le sentiment aussi qu’il était ailleurs. On était habitué à ce style mais pas à ce point.

Ca passe ou ça casse,  semble-t-il s’être dit.

L’appareil exécutif a peut-être les  moyens de passer la loi « en force », ce qui ‘est pas à l’honneur de notre parlement qui, à la différence du Parlement britannique ne sert plus même de « garde-fou ». Mais qui n’entend le rejet profond de la population française, non au vaccin mais à cette pression insensée, digne d’un pays totalitaire, qui s’exerce  sur eux.

Macron n’y va  pas  de main morte : l’accès à tous les spectacles, centres commerciaux, bars et restaurants,  piscines, trains, voire les écoles et les hôpitaux seront conditionnés par   la présentation du passeport  sanitaire,   c’est dire la preuve que l’on a    été vacciné. Les enfants pourront l’ être  sur l’avis d’un seul parent. Tout cela est inimaginable .

Le noyau qui résiste est en partie mu par la crainte des effets secondaires, immédiats ou dans  un certain délai,   d’un vaccin qui reste expérimental et use de procédés inédits, de type génétique. La France est un des rares pays qui n’offre pas l’alternative d’  un vaccin  normal, par virus inactivé  et donc sans risques,  comme c’est le  cas de la Chine ou  du Royaume-Uni. Les vaccins de ce type qui ont  été mis au point par des   laboratoires français sont bloqués.

La résistance, c’est aussi le vieil instinct de liberté  propre au peuple français et qu’on aurait tort de sous-estimer. Dans les manifestations,   on ne  reconnait pas les têtes habituelles de droite  et de gauche : c’est un signe.   L’individu résiste  d’autant plus que c’est à  son identité  génétique  , la plus intime  qui soit,  que l’on risque de toucher.

Même si une majorité finit par se faire vacciner,  les irréductibles ne pourront pas être réduits par la force. Ils sont une élite , ceux qui dans les tempêtes ont toujours dressé la tête et peut-être ceux qui qui seront aux commandes demain.

Pourquoi  cette subite offensive   ?  Les chiffres de décès, toujours faibles ( 115 par semaine en France, en baisse ) et même de contamination ne la justifient pas. Les pays qui ont abandonné tout effort de lute contre la pandémie comme le tiers des Etats américains ne se portent pas plus mal que les autres. Des pays très vaccinés comme Israël restent menacés.   

 

Le monde ne comprend pas

Le monde ne comprend pas : la presse britannique , un pays où tout est redevenu libre , met en doute la santé mentale de Macron[1]. Même son de cloche en Australie ( Sky News Australia : "Has Président Macron gone mad?").

Mme Merkel se gausse    et réaffirme qu’il n’ y aura aucune obligation vaccinale en Allemagne, tout en rappelant perfidement que Macron avait promis qu’il n’y en aurait pas en France…[2] Même réaction narquoise  en Chine, ce qui est  un  comble . Mais vraiment qu’est-ce qui lui prend ?  dit-on un  peu partout.

Si le Conseil d’Etat s’est fait discret, comme d’habitude,  le défenseur des  droits Mme Claire Hédon a mis en garde courageusement contre une dérive très grave en matière de droits de la  personne, et conteste la  procédure d’urgence.

Quelle est donc la motivation du président  se demande-t-on partout ?

La première hypothèse est un accès  d’autoritarisme, l’ impatience d’un homme devenu très impopulaire  ,  qui, le 14 juillet,  a descendu  les Champs   Elysées sous les sifflets  des rares présents. Ou encore la fâcherie d’un enfant gâté  qui casse les jouets. La France a un rang honorable quant aux taux de vaccination : 48 %. Pourquoi s’énerver ?  L’européiste Macron voudrait-il qu’elle donne  l’exemple au Vingt-sept, voire au reste du monde ?  

Est-ce une stratégie  de campagne ? Faire que les Français , devenus des zombies vivant dans la crainte de l’autorité  le réélisent dans un climat de quasi-terreur ? 

Troisième hypothèse : Macro, en a reçu l’ordre . On connait sa proximité avec Bill  Gates promoteur d’un plan de vaccination mondial  à qui Macron avait offert l’an dernier, malgré nos finances  délabrées, un demi-milliard pour promouvoir la vaccination dans le monde.

Le couple Gates – Fauci  est aujourd’hui aux abois. La Cour suprême a ouvert la voie,  à la demande de Robert Kennedy Jr  , avocat new-yorkais et neveu du président, à la possible inculpation de Gates  pour crimes contre l’humanité  - des vaccinations hasardeuses dans le Tiers Monde.  La justice a rendu publics les courriels de Fauci qui confirment beaucoup de soupçons des « complotistes », par exemple le caractère artificiel du virus.    Il n’est pas exclu que ces gens aient demandé aux pays d’Europe , via Bruxelles, d’accélérer le vaccination et que devant le  refus de Merkel et de Johnson , ils se soient rabattu  sur Macron , le meilleur élève de la classe mondialiste - comme Sanchez en Espagne. Les Français sauront lui rappeler qu’ils restent  des hommes libres.

 

Roland HUREAUX

 

Partager cet article
Repost0

commentaires